Ha je vous ai fais peur?
 Vous avez cru un court instant que j’allais
 tel « wiki-mets-y-tout » vous abreuver de mon savoir!

Mythe ou réalité?
Que vous plairait-il d’entendre?

Si vous naviguez encore dans les eaux qui entourent le val,
c’est que vous avez une grande propension à croire aux merveilleux,
que vous avez déjà croisé des créatures étranges
Ou que fichtrement cartésienne en façade,
votre enfant intérieur n’en demeure pas moins
une grande rêveuse,ou un grand rêveur!

En fouillant dans ma grande collection d’apprêts,
j’ai eu l’idée d’associer une forme et une pierre
pour créer une paire d’élégants bijoux d’oreilles.
Oui celles qui me connaissent verront
que mon syndrome de l’imposteur s’éfface peu à peu
et que j’ose qualifier ma création
d’élégante et pourquoi pas même de magnifique !



L’idée m’est venue de ma grande passion.
J’ai un temps eu la chance de pouvoir me rendre
au bord de l’océan.
Cheveux au vent et nez au sol je peux alors rester des heures
à scruter,repérer puis moissonner un trésor des mers : les larmes de sirènes.

Connaissez vous la légende des ces créatures mi-femme,mi-poissons?



Au début de leur vie elles sont jeunes et s’amusent.
Leur terrain de jeux, l’océan, est si vaste  
qu’elles y passent des années et des années
à nager avec les dauphins,bondir dans les vagues,
chanter avec les baleines.


 
Puis vient un  jour où lasses de leur vie en mer,
elles désirent aimer et être aimés des hommes.
Elles partent alors à la recherche de celui
qui comblera cette soif d’amour.
Malheureusement la malédiction les rattrape.
Si par malheur une sirène jette son dévolu sur un humain,
son appel devient un chant hypnotique.
Trop souvent, le pauvre bougre halluciné se jette à l’eau,
et s’il ne sait pas nager, meurt noyé.



La sirène alors pleure et ses larmes
cristallisent au contacte du sel.
Les vagues les transportent et les roulent
jusqu’aux plages de sables.
Si vous avez eux un jour la chance de tomber
sur ces petites reliques qui ressemblent à des morceaux de verre,
et bien c’est que, pas très loin de la plage où vous êtes passés,
demeurent des sirènes.
On dit que posséder une ou plusieurs larmes de sirènes
attire l’amour vrai et désintéressé.



Inspirée par cette légende, j’ai donc composé
ces bijoux d’oreilles avec une calcédoine teintée
d’un bleu mer du sud, qui rappelle les rares,
et magnifiques larmes de sirènes que l’ont peut trouver
sur certaines plages du pacifique.

Si les larmes de sirènes vous font rêver,
Je vous invite à jeter un œil sur deux spots mythiques
Ou l’on trouve, non pas de vraies larmes de sirènes,
mais de véritables « galets » de verre,
ceux là créés par l’homme,
grand  pourvoyeur de déchets.


La Baie d'Oussouri


Glass Beach










Partager ce post

Related products

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant